LA GESTALT

Gestalt vient du verbe allemand « gestalten » qui signifie « mettre en forme, donner une structure ». La Gestalt s’intéresse au contact de la personne à son environnement et à la mise en relation par l’expression des émotions.

Elle aide a avoir une vision globale de soi-même pour mieux comprendre comment on fonctionne. Elle s’intéresse au processus, à l’ajustement permanent entre un individu et son environnement. Cet ajustement est par définition en perpétuel changement.

 « Qu’est-ce que je fais de ce qui se passe dans ma vie aujourd’hui ? »

Elle appelle à la créativité et à la responsabilité de l’individu dans ses choix.
Elle place le patient comme acteur du changement et la relation comme moteur de ce changement.

C’est dans « l’ici et maintenant » que le client va prendre conscience du processus en cours de chaque situation.

Cette thérapie prend en compte l’expérience de la personne avec la prise de conscience des processus corporels. Le thérapeute repère nos gestes inconscients, automatiques, ces « lapsus du corps », ou postures qui parlent du client.

Avec le thérapeute, le client va mettre en lumière des comportements passés qui n’ont plus lieu d’être aujourd’hui. 

Le thérapeute va être attentif à ce que le client prenne conscience de ce qui l’habite ici et maintenant (flux permanent des sensations physiques, idées, préoccupations, désirs, émotions), afin que le patient soit attentif à lui-même pendant la séance, ce qui permet de relier des éléments que l’on croit parfois séparés, d’où le nom de thérapie holistique (holos : tout).

C’est une démarche qui permet, dans un cadre donné, d’explorer les difficultés existentielles.
Les techniques sont verbales et non verbales : la parole, l’émotion, le rêve, l’imaginaire, la créativité, le mouvement et le corps.

Objectif

  • Augmenter la capacité d’adaptation à des êtres ou des environnements différents.
  • Restaurer sa liberté de choix.
  • Permettre l’intégration des polarité en conflit.
  • Développer la conscience de l’instant en tant que processus de guérison et d’équilibre dynamique.

La gestalt réhabilite le ressenti émotionnel en en favorisant l’expression.

Particularités

En Gestalt, on va regarder le « comment », c’est ce qu’on appelle le processus (qui se passe maintenant), plutôt que le « pourquoi ».

On va regarder le passé avec qui je suis aujourd’hui. Bien sûr, nous ferons des navettes entre passé et présent mais toujours si cela a un intérêt pour le processus ici et maintenant.

Le Gestalt-Thérapeute est un intervenant actif mais jamais directif. Il recourt à diverses techniques verbales ou non. Le Thérapeute partage délibérément une partie de son ressenti afin d’aider le patient à explorer sa difficulté.

Les champs d’application

De nos jours, la Gestalt est utilisée :

En psychothérapie (individuelle, de couple, familiale ou de groupe) :

  • pour des personnes souffrant de troubles psychologiques ou psychosomatiques, de problèmes existentiels (mal être chronique ou crise passagère) ou désirant mieux assumer une situation particulière (deuil, séparation, sentiment d’exclusion, etc…).

En développement personnel :

  • pour des personnes recherchant un « plus être », un épanouissement de leur potentiel latent ;

Dans le champ des organisations :

  • En formation (individuelle ou de groupe) ;
  • En conseil, auprès d’entreprises ou institutions ;
  • En coaching individuel, avec des chefs d’entreprise ou des cadres.

Bref historique

La Gestalt-Thérapie a été élaborée surtout par Fritz Perls (1893 – 1970), psychanalyste juif d’origine allemande, émigré aux Etats-Unis à l’âge de 53 ans. Elle s’y est développée lentement dans un premier temps, à partir des années 50, avant de prendre souche en Californie. Elle y est devenue célèbre, notamment à l’occasion du mouvement de contre-culture de 68 qui a secoué toute la planète, à la recherche de nouvelles valeurs humanistes de créativité et de liberté, rendant à chacun sa part de responsabilité, revalorisant l’être par rapport à l’avoir, émancipant le savoir par rapport au pouvoir.

Elle se situe au carrefour de plusieurs courants européens, américains et orientaux : approches phénoménologique et existentielle, psychanalyse, thérapies d’inspiration reichienne.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :